Le stress :
quel impact sur
les brûlures d’estomac ?

ballonnement

Quand votre cerveau est stressé, votre appareil digestif l’est également. soucis et contrariétes peuvent favoriser les troubles digestifs comme les remontées acides et les brûlures d’estomac.

Le stress est l’un des facteurs qui favorisent les brûlures et les douleurs d’estomac : 60% des personnes qui souffrent de reflux gastro-œsophagien reconnaissent le stress comme un facteur déclenchant.(1)

Après une grosse journée au bureau, bien stressante, je sais que je risque d’être gênée le soir par des remontées acides dans la gorge.

Pourquoi le stress favorise-t-il les brûlures d’estomac et les remontées acides ?

Le stress peut être l’une des causes des reflux gastro-œsophagiens. Il augmente le risque de brûlures d’estomac ou de remontées acides :

- en fragilisant le sphincter inférieur de l’œsophage (qui maintient habituellement fermée la jonction avec l’estomac),

- en rendant l’œsophage plus sensible à l’acidité.

Cet ensemble de phénomènes explique que les symptômes sont plus fréquents lors d’un événement stressant.

Les chercheurs ont découvert récemment que notre cerveau était en contact étroit avec le système nerveux du système digestif, qu’on appelle même le « petit cerveau ». En cas de stress, le cerveau va le transmettre au « petit cerveau » du système digestif, ce qui explique la variété des symptômes digestifs en cas de contrariété ou de soucis !

Je suis d’un naturel stressé, c’est clair que ça joue un rôle sur mes brûlures d’estomac.  

Si vous avez tendance à ressentir, lorsque vous êtes stressé, des désagréments comme des régurgitations, des brûlures d’estomac ou de l’acidité qui remonte jusque dans la gorge, ne vous inquiétez pas. Ces symptômes sont le plus souvent bénins : ils peuvent être soulagés par des conseils d’hygiène de vie ou par des médicaments disponibles en pharmacie sans ordonnance.